Sécu : la (petite) bouffée d’oxygène de la « prime » Sarkozy  Abonné

Publié le 16/05/2011

Serait-ce une divine surprise pour la « Sécu » ? Selon « Les Echos », la prime salariale dite « Sarkozy » (obligatoire dans les entreprises de plus de 50 salariés dont les dividendes progressent) pourrait procurer 375 millions d’euros de recettes imprévues. En effet, même s’il s’agit d’une niche sociale (exonération de cotisations sociales jusqu’à 1 200 euros), le régime général de la Sécu bénéficiera des prélèvements CSG/CRDS et du forfait social de 6 %. Environ quatre millions de salariés pourraient toucher une prime dès cette année.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte