Rougeole : un troisième foyer en région PACA

Par Damien Coulomb
Publié le 10/04/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
ROUGEOLE FOUX D'ALLOS

ROUGEOLE FOUX D'ALLOS
Crédit photo : DR

La région Provence Alpe-Côte-d'Azur conforte sa place parmi les régions de France les plus touchées par la rougeole. Selon les données du Bulletin hebdomadaire de la cellule d'intervention en région PACA, un foyer est désormais actif dans la station de ski de Foux d'Allos, située dans les Alpes-de-Haute-Provence. 19 personnes y ont attrappé la rougeole (dont 14 domiciliées en PACA, 2 en région parisienne et 3 en Occitanie). Un des patients a développé une pneumopathie et un seul était vacciné. L'agence régionale de santé (ARS) a organisé une séance de vaccination au cours de la semaine du 25 mars après des proches des patients.

Il s'agit du troisième cas groupés (ou cluster) de rougeole dans la région depuis le début de l'année, après un cluster familial et un autre dans une école. Ce dernier cas groupé, désormais considéré comme inactif, a concerné « 17 enfants de 5 ans à Saint-Tropez. Une seule personne avait été vaccinée correctement avec deux doses de ROR et trois ont nécessité une hospitalisation », selon l'ARS. Le premier cas s'était déclaré le 14 février. La situation est désormais « sous contrôle » assure l'ARS qui affirme avoir parfaitement identifié la chaîne de transmission et contacté l'ensemble des proches des malades pour compléter, si besoin, le statut vaccinal. 

84 cas depuis le début de l'année

Depuis le début de l'année, la région PACA compte 84 cas de rougeole recensés au 2 avril, dont un tiers a dû être hospitalisé. Les enfants de moins de 4 ans forment la majorité des cas, pour un âge médian de 13 ans. Parmi les 28 personnes hospitalisées, on dénombre 7 complications : 5 pneumopathies, une complication hépatique et une déshydratation aiguë. Quatre personnes avaient reçu 2 doses de vaccin et 13 une seule dose. Depuis le début de l’année 2019, la région PACA constate un nombre de cas proche de celui enregistré à la même période l'année dernière. En 2018, 249 cas de rougeole avaient été recensés dans la région.

Moins de 80 % de vaccination complète

Selon le bulletin de santé publique Provence-Alpes-Côte-d'Azur publié en avril 2018, la couverture vaccinale « une dose » chez l'enfant de 24 mois variait, en 2016, entre 78 % pour le département du Var et 88 % pour celui des Alpes-Maritimes. 65 % des enfants de 24 mois du département des Hautes-Alpes présentaient un schéma vaccinal de 2 doses, et 77 % en Alpes-Maritimes. « Ces valeurs sont insuffisantes pour prévenir tout risque épidémique », jugeait alors Santé publique France.

Selon les recommandations en vigueur, tous les enfants, à l’âge de 18 mois, devraient avoir reçu deux doses du vaccin trivalent contre la rougeole, les oreillons et la rubéole. La première dose est recommandée à l’âge de 12 mois et la seconde entre 16 et 18 mois, avec un délai d’au moins un mois entre les deux injections.

Depuis le 1er janvier 2018, et face à l'épidémie mondiale de rougeole (lire notre dossier récent) la vaccination contre cette maladie est obligatoire. Les médecins sont par ailleurs tenus de déclarer les cas pour permettre aux ARS de recontacter les personnes à risque de l'entourage et recommander la vaccination.