Ralentissement de la croissance, pression sur les économies : la Sécu en zone fragile  Abonné

Par
Publié le 03/09/2018
.

.
Crédit photo : GARO/PHANIE

La rentrée s'annonce compliquée pour la Sécu. Le ralentissement de la croissance 2018 (1,8 % au lieu des 2 % espérés) risque d'impacter les arbitrages budgétaires sur le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2 019 (PLFSS). Autre élément du décor : éventé en juillet, le rapport d'experts Comité action publique 2022 (CAP 22), qui représente une trentaine de milliards d'euros d'économies (dont 5 milliards dans la sphère santé), place le gouvernement devant la nécessité de préciser ses réformes dans toute la sphère publique…  

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte