Radiologues, biologistes, hôpitaux et industriels aux aguets  Abonné

Publié le 09/07/2012

FRANÇOIS HOLLANDE s’était prononcé pour un ONDAM à 3 % en 2013, mais l’ampleur des déficits a eu raison de cet engagement. Ce sera donc 2,7 %, un taux de « compromis » (la Cour des comptes suggérait 2,5 %...) qui inquiète le secteur de la santé.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte