Entretien

Pr Didier Cremniter : « 1, 2 ou 3 mois, les CUMP resteront ouvertes le temps nécessaire2  Abonné

Publié le 03/12/2015
LE QUOTIDIEN - Suite aux attentats du 13 novembre, les Cellules d’urgences médico-psychologiques (CUMP) ont été déclenchées quasi-immédiatement, le soir même. Quelle est la situation aujourd’hui ?

Pr DIDIER CREMNITER - Actuellement, le nombre de personnes demandant à nous rencontrer diminue et le dispositif initial est allégé. Quatre à cinq mille personnes traumatisées sont venues consulter dans les postes d’urgence médico-psychologique mis en place par les CUMP.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte