Phénomène viral ou avancée de la démocratie sanitaire ?  Abonné

Publié le 23/04/2018
.

.
Crédit photo : GARO/PHANIE

Les avis sont très partagés sur l’intérêt et l’efficacité de l’effervescence parlementaire autour des sujets santé. « Les députés ne doivent pas tenter de doubler à tout bout de champ la ministre de la Santé, plaide Jean-Pierre Door (LR). Je plains la pauvre Agnès Buzyn qui doit faire face à cette charge parlementaire incessante. Les députés ne sont pas des lanceurs d’alerte, chacun son job ! Abordons les sujets santé, oui, mais prenons-les dans l’ordre, en suivant le calendrier des travaux (PLFSS, stratégie nationale de santé, loi bioéthique).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte