Le point de vue du Pr Guy Vallancien*

Passée la crise, dix chantiers à lancer sans attendre

Publié le 17/04/2020

Cela fait longtemps que ce chirurgien, qui fut chef du service d'urologie à l'Institut Mutualiste Montsouris plaide pour une réforme d'ampleur du système de santé. La période post-crise lui semble une opportunité pour s'attaquer à une « réforme intégrale » privilégiant notamment un investissement massif dans la prévention, la refonte des agences sanitaires, la mutation numérique et une relocalisation des industries de santé au niveau européen.

Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Promettre un plan massif d'investissement et de revalorisation pour l'hôpital à l'issue de la crise est louable. Remercier en les gratifiant celles et ceux qui se donnent aujourd’hui sans compter, au risque de leur vie pour soigner, s’impose comme une évidence. Mais c’est à une « refonte intégrale » de notre système de santé qu’il faut s’attaquer tous ensemble, bien au-delà du plan MaSanté2022.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)