Pascal Roché, directeur de Ramsay Générale de Santé

« Pas question pour les cliniques de servir de variable d’ajustement ! »  Abonné

Publié le 20/07/2015

Crédit photo : MICHEL LABELLE

Entretien

LE QUOTIDIEN : La Générale de Santé et Ramsay Santé ont fusionné le 1er juillet. Y aura-t-il un changement de positionnement et de stratégie ?

PASCAL ROCHÉ : Nous affinerons notre stratégie à l’automne, dans le prolongement de ce qui a été mis en place depuis quatre ans. Depuis 2011, nous privilégions une organisation en pôles territoriaux afin de réduire les délais d’attente et créer des filières de soins, notamment en cancérologie, ou encore sur les soins cardiovasculaires et l’obésité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte