Orgueil mal placé ?

Publié le 12/11/2019

« Lorsque nous avons exposé le sujet des focus groupes aux participants, ils ont été surpris, certains même stupéfaits et souvent déstabilisés. Pour eux, le médecin doit avant tout être un professionnel blindé par ses études et engagé dans sa vocation. Cette image de force et de robustesse semblait être une condition sine qua non de l’exercice de la médecine qu’ils jugent globalement difficile », analysent les Drs Laine et Picquendar.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?