Nicolas Revel (CNAM) : « Un peu moins de 2 000 médecins qui pratiquent la téléconsultation au bout d'un an, ce n'est pas un échec »

Par
Sophie Martos -
Publié le 16/09/2019

Dans un entretien exclusif, le DG de la CNAM, Nicolas Revel, salue la « nette accélération » du recours à la téléconsultation et se défend de tout échec. Pour la première fois, il envisage un « assouplissement » de l'avenant télémédecine mais exclut toute revalorisation des tarifs.  

Crédit photo : S. Toubon

LE QUOTIDIEN : Quel bilan tirez-vous de cette première année de remboursement de la téléconsultation ?

NICOLAS REVEL : Après un démarrage un peu lent, j'ai le sentiment que la téléconsultation a décollé. Nous étions à un peu plus de 7 000 actes facturés à l'assurance-maladie mi-mars, soit six mois après le lancement ; aujourd'hui nous sommes à 60 000 téléconsultations ce qui indique une nette accélération du recours à cette pratique.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?