Un scrutin serré où certains peuvent tout perdre

Ministres et ex-ministres dans l’angoisse des législatives

Publié le 29/05/2012
1338253989352365_IMG_84677_HR.jpg

1338253989352365_IMG_84677_HR.jpg
Crédit photo : AFP

LA RÈGLE du jeu édictée par Jean-Marc Ayrault est simple : les ministres battus devront quitter le gouvernement. Vingt-cinq ministres abordent donc ce scrutin en forme de quitte ou double.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?