Généraliste de ville versus PU-PH de néphrologie

À Marseille, deux médecins à l'assaut du Vieux-Port  Abonné

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 09/03/2020

Dans la cité phocéenne, huit candidats sont en lice dont deux médecins aux profils très différents. À la tête d’une liste d’union de la gauche, le Dr Michèle Rubirola se pose en défenseur du service public hospitalier face au privé. Son concurrent de La République en Marche, le Pr Yvon Berland, entend redonner au CHU son lustre d’antan. Reportage.

Michèle Rubirola, Yvon Berland : deux praticiens outsiders

Michèle Rubirola, Yvon Berland : deux praticiens outsiders
Crédit photo : Martin Dumas-Primbault

À part l’accent chantant, le Dr Michèle Rubirola et le Pr Yvon Berland n'ont pas grand-chose en commun. « Il n’y a que sur l’Olympique de Marseille qu’on est d’accord », résume avec humour la première, cheffe de file du Printemps Marseillais, une liste d’union de la gauche allant des communistes aux socialistes en passant par les insoumis.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte