Deux mois de débat sur 35 questions

Macron métamorphosé

Par
Richard Liscia -
Publié le 17/01/2019
MACRON

MACRON
Crédit photo : AFP

Car, de deux choses, l'une : ou bien le chef de l'Etat se contente d'amuser la galerie et n'entend pas tenir compte du million de doléances que le peuple dépose à ses pieds, ce dont on l'accuse déjà sans autre forme de procès ; ou bien, il est décidé à donner une suite à ces exigences et, dans ce cas, il renonce à guérir le pays des scléroses dont il souffre. Accepter un ou plusieurs référendums, c'est sûrement mettre en jeu la stabilité politique qu'assure la Constitution.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?