Lutte contre l’obésité : la Cour des comptes juge la « politique volontariste mais mal coordonnée »

Par
Elsa Bellanger -
Publié le 12/12/2019

Crédit photo : PHANIE

Dans un rapport publié mercredi, la Cour des comptes, sollicitée par la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale, pointe les insuffisances de la politique de lutte contre l’obésité, avec une « politique volontariste mais mal coordonnée » et une régulation « insuffisante » des industriels.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)