Pénurie médicale, nouvelle alerte

L'Île-de-France perd ses spécialistes libéraux de façon inquiétante  Abonné

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 17/10/2019

Après les généralistes, la première région économique française est frappée par une baisse significative du nombre de spécialistes (psychiatres, gynécologues, dermatologues, ORL, etc.). L'URPS médecins libéraux francilienne lance l'alerte alors que 30 % des spécialistes libéraux en Ile-de-France ont plus de 65 ans. 

-25% de dermatologues libéraux en huit ans

-25% de dermatologues libéraux en huit ans
Crédit photo : PHANIE

« Nous tirons la sonnette d’alarme. Pendant des années, les orientations politiques ont encouragé le premier recours. Il est urgent de réfléchir à la situation des spécialistes libéraux franciliens », met en garde le Dr Bruno Silberman, président de l'URPS médecins d'Ile-de-France.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte