Les réserves de l’Académie  Abonné

Publié le 28/02/2013

« Consciente » du souhait de certaines femmes d’accoucher « dans une ambiance moins médicalisée », l’Académie de médecine n’en demeure pas moins circonspecte sur les maisons de naissance. La sortie immédiate « dans les heures qui suivent la naissance » et la responsabilité engagée « en cas de transfert vers le service de gynécologie obstétrique » inquiètent l’institution.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte