Renforcer le rôle des élus dans la santé

Les petites villes veulent un « Ségur 2 » du territoire  Abonné

Par
Publié le 11/09/2020
Régulation à l'installation, salariat, valorisation de la consultation infirmière, démocratie sanitaire… L’association des petites villes de France (APVF) a envoyé pas moins de 50 propositions à Jean Castex pour améliorer une offre de soins de proximité.
L'APVF prône le conventionnement sélectif pour endiguer les déserts

L'APVF prône le conventionnement sélectif pour endiguer les déserts
Crédit photo : PHANIE

« La crise sanitaire a révélé des carences, l'hypercentralisation de la santé, des désorganisations et des rapports pas toujours évidents avec les agences régionales de santé (ARS). Les élus ont appris par exemple dans la presse des fermetures de lits », déclare Christophe Bouillon, maire de Barentin (Seine-Maritime) et président de l'Association des petites villes de France (APVF).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte