Réforme du troisième cycle

Les néphrologues bataillent pour l'allongement de leur formation à cinq ans  Abonné

Par
Marie Foult -
Publié le 28/02/2019

Depuis des mois, les représentants* professionnels et syndicaux de la néphrologie française ferraillent avec le ministère pour allonger la durée de leur diplôme de troisième cycle.

Ils réclament le passage à cinq ans de leur DES, à l'instar des pneumologues, cardiologues et hépato-gastroentérologues, au lieu de la maquette de quatre ans proposée dans le cadre de la réforme (dont une phase socle d'un an, une phase d'approfondissement de deux ans et une de consolidation/mise en responsabilité d'un an, avec quatre ou cinq semestres de néphrologie).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte