Les « fausses bonnes idées » à ne pas suivre...

Publié le 15/10/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Créer une plateforme téléphonique unique (112) pour remplacer le 18 des pompiers, le 15 du SAMU et le 17 de Police Secours, une « idée saugrenue » défendue par la Fédération nationale des sapeurs pompiers de France (FSPF) et le ministère de l’Intérieur. « Aucune convergence n’est possible » entre les acteurs du secours et ceux du soin, dont les doctrines d’engagement et d’intervention sont « opposées », juge SAMU-Urgences de France.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?