Les défaillances des internes qui sortent de garde  Abonné

Publié le 01/02/2016

Une étude préliminaire sur 15 internes d’anesthésie réanimation (du 3e au 7e semestre) a évalué la capacité à réaliser des tâches simples et complexes en sortie de garde ou après une journée de repos. Ces tests ont été proposés sur simulateur à de jeunes médecins de l’hôpital Cochin à Paris.

Deux scénarios élaborés avec des anesthésistes ont été proposés :

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte