Les concurrents  Abonné

Publié le 12/05/2014

- Jarvik : le pionnier, a implanté le premier cœur artificiel dès 1982, avec un dispositif extra-corporel. Mais tous les patients sont morts d’infection ou d’embolie dans les semaines qui ont suivi. Jarvik 2000, un « inotrope mécanique » assurerait un « retour à la vie normale », selon la société.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte