Quel financeur pour quel soin ?

Les complémentaires refusent le climat actuel de défiance  Abonné

Par
Publié le 13/03/2017
beaudet

beaudet
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Le revirement de François Fillon sur son programme santé a-t-il tué toute velléité de réforme du panier de soins ?

Invités par l’Association des cadres de l'industrie pharmaceutique (ACIP) à discuter d’une nouvelle répartition des rôles entre l’assurance-maladie et les organismes complémentaires, plusieurs experts du secteur de la santé ont relancé le débat.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte