L'économiste de la santé Claude Le Pen est mort

Par
Cyrille Dupuis -
Publié le 07/04/2020

Crédit photo : PHANIE

Claude Le Pen, 72 ans, est décédé lundi « des suites d'une longue maladie », a rapporté mardi à APMnews Jean-Marc Aubert, président d'Iqvia France, qui employait l'économiste de la santé.

Diplômé de HEC, docteur en sciences économiques, Claude Le Pen a notamment été professeur à l'université Paris-Dauphine où il a co-dirigé le master professionnel d’économie de la santé. 

Ses travaux de recherche ont porté principalement sur la politique économique de la santé (régulation des activités de production, de consommation et de financement des soins de santé), l’évaluation économique des technologies médicales et l’économie de l’industrie pharmaceutique et de l’industrie des technologies médicales.

Il avait présidé le Collège des économistes de la santé pendant huit ans (2004/2012) et développé une activité de consultant pour l'industrie pharmaceutique.

Les hommages sont intervenus dès l'annonce de son décès.

Joint ce mardi par « le Quotidien », le Dr Jean-Paul Ortiz, président de la CSMF, fait part de sa « grande tristesse » et salue l'« intelligence remarquable d'un homme très ouvert au monde libéral, ce qui lui donnait une vision riche de l'économie de la santé ». « Il était tout sauf dogmatique », résume le néphrologue.  

Il y a quelques jours encore, dans une tribune au « Monde » au sujet de l'épidémie de Covid-19, Claude Le Pen décrivait la chaîne de décisions ayant conduit à la fin d’un dispositif efficace mis en place après la grippe aviaire.

« Le Quotidien » qui l'a très souvent interrogé (encore ces derniers mois sur l'accès aux médicaments innovants, les conditions d'exercice et protocoles de prise en charge, l'argent dans le soin ou les sources d'économies) présente ses plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches.   

 

 


Source : lequotidiendumedecin.fr