Le tocilizumab, nouvelle approche dans la polyarthrite rhumatoïde  Abonné

Publié le 26/05/2011

L’ORIGINE de la polyarthrite rhumatoïde n’a pas encore été identifiée. Toutefois, plusieurs cytokines sont connues pour être impliquées dans le processus inflammatoire, parmi lesquelles le facteur de nécrose tumorale (TNF) alpha, l’interleukine 1 et l’interleukine 6 (IL6). Or, cette dernière a été identifiée comme un médiateur majeur de l’inflammation chronique, et son rôle dans la physiopathologie et l’activité de la polyarthrite rhumatoïde est important.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte