Jean-François Copé

« Le système de santé craque de partout »  Abonné

Publié le 20/02/2014
Cope Municipales

Cope Municipales
Crédit photo : S. Toubon

LE QUOTIDIEN : Dans le cadre des municipales, vous avez fait de la santé l’un des axes majeurs de votre projet pour Meaux. Pourquoi ?

JEAN-FRANÇOIS COPÉ : Meaux compte 30 généralistes pour 52 000 habitants. Nous serons 60 000 en 2018. Avec une démographie médicale en berne, c’est intenable. L’urgence d’une politique de santé publique s’est également imposée : certains habitants souffrent d’obésité, de diabète, de problèmes bucco-dentaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte