Pertinence des actes, lutte contre la fraude : ce que prévoyait l’UMP pour le quinquennat  Abonné

Publié le 20/02/2014

L’UMP proposera à l’automne une nouvelle ordonnance pour la France lors d’une journée de convention dédiée à la santé. En 2011, le parti avait utilisé la même formule pour présenter le projet de son candidat à l’élection présidentielle. « Garantir pour chacun l’accès à la santé de demain » était la priorité du quinquennat 2012-2017. La droite mettait aussi l’accent sur la pertinence des actes médicaux et prévoyait de renforcer la lutte contre la fraude grâce à un service dédié et une carte Vitale biométrique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte