Le projet du nouveau Lariboisière (AP-HP) validé pour 316 millions d’euros

Publié le 20/07/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Crédit photo : Crédit photo : Phanie

La restructuration de l’hôpital parisien Lariboisière (Xe arrondissement) a reçu l’aval du gouvernement pour un montant total de 316 millions d’euros, a confirmé le ministère de la Santé.

Porté par l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et soutenu par l’agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France, ce projet « bénéficiera d’un soutien financier national à hauteur de 30 % de la part des dépenses de travaux », a indiqué l’avenue de Ségur.

290 millions sont dédiés aux travaux, le reste étant destiné aux équipements.

489 lits, 100 000 passages par an aux urgences

Première phase d’une opération de réorganisation de l’offre hospitalière du nord de la capitale, le nouveau bâtiment de Lariboisière de 489 lits regroupera autour « d’un plateau médicotechnique innovant » un « service d’accueil des urgences dimensionné pour plus de 100 000 passages annuels, une maternité de nature à assurer près de 3 200 accouchements chaque année, ainsi que des plateaux partagés d’hospitalisation », a précisé le ministère.

Selon l’AP-HP, sa « mise en service est prévue à l’horizon 2021 ». L’institution indique qu’une partie des bâtiments actuels situés à l’est du site sera conservée et majoritairement dédiés aux activités ambulatoires (consultations) à fort flux. Ceux situés à l’ouest devraient subir une « évolution immobilière ».

La restructuration de Lariboisière sera complétée par la construction d’un nouvel hôpital universitaire à Clichy (Hauts-de-Seine) ou à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis). Destiné à palier la vétusté et la non-conformité aux normes de sécurité de l’hôpital Bichat (XVIIIe arrondissement) et celui, non loin, de Beaujon (Clichy), ce nouvel hôpital doit entrer en activité à l’horizon 2025.

Avec AFP

Source : lequotidiendumedecin.fr