Économies, pénurie médicale, conditions de travail

Le malaise de l'hôpital s'invite dans la campagne  Abonné

Par
Publié le 06/03/2017

À sept semaines du premier tour de la présidentielle, l'hôpital pointe son nez dans la campagne, alors que de nombreux personnels médicaux et paramédicaux seront à nouveau en grève demain (encadré). 

Lors d'un colloque à Paris il y a quelques jours, le Dr Rachel Bocher, présidente de l'INPH, a insisté sur le « sentiment d'abandon » d'un secteur qui n'en finit plus d'exprimer son malaise, invitant les candidats à décliner enfin leurs « mesures prioritaires pour l'hôpital ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte