Le GEMME exhorte Marisol Touraine à accélérer la diffusion des génériques

Par
Henri de Saint Roman -
Publié le 06/06/2016

Passer de 2 milliards à 3,5 milliards d'euros d'économies annuelles sur le générique, c'est l'ambition du GEMME, qui regroupe les fabricants de génériques présents sur le sol français. L'association donne sa recette à Marisol Touraine dans une lettre ouverte publiée ce 6 juin dans les colonnes du « Quotidien ».

Le recours aux médicaments génériques n’est pas assez efficace, rappelle le GEMME. Selon l'association, « ils ne représentent que 33 % de la consommation de médicaments en France, alors que dans les autres pays d’Europe, on atteint plus de 50 % ». Le GEMME pointe immédiatement le coupable. « On continue à baisser toujours plus le prix des médicaments génériques disponibles, alors que la seule mesure utile serait de favoriser leur diffusion et ainsi d’augmenter l’enveloppe totale des économies possibles ».

Pour le GEMME, une meilleure diffusion de ces copies de médicaments princeps « passe par une plus forte implication des médecins dans la prescription » des génériques. L'association sort sa calculette. Selon elle, cette meilleure diffusion permettrait à l'assurance-maladie de réaliser 1,5 milliard d'euros d'économies annuelles supplémentaires, en plus des deux milliards déjà économisés « grâce à la substitution ».

L'association demande donc « l’accélération » du déploiement du plan national d’action de promotion des médicaments génériques dévoilé l’an dernier par le gouvernement, « et dont la mise en œuvre tarde à se concrétiser »


Source : lequotidiendumedecin.fr