Télésuivi des patients apnéiques par PPC

La rémunération des prestataires indexée sur l'observance des traitements   Abonné

Par
Publié le 15/01/2018
apnée

apnée
Crédit photo : PHANIE

Le délicat sujet du télésuivi de l'apnée du sommeil a refait surface cet hiver à l'occasion de la publication au « Journal Officiel » d'un arrêté qui modifie les conditions de prise en charge du masque à pression positive continue (PPC), dispositif médical utilisé par près d'un million de patients. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte