La prévention entre par la grande porte  Abonné

Publié le 23/06/2014

Sans préjuger des actions concrètes à venir, inscrire la prévention comme la première orientation stratégique de ce projet de loi, « l’un des socles de notre politique de santé », est en soi un signal fort de changement. Souhaitant éviter l’écueil d’une accumulation de plans et d’objectifs dispersés, la transversalité est affichée comme un gage de cohérence par Marisol Touraine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte