Hépatite C : le sofosbuvir « low cost » du DNDI arrive en Amérique du Sud

Par Damien Coulomb
Publié le 08/03/2018
- Mis à jour le 15/07/2019

L'initiative médicaments contre les maladies négligées (DNDI) et le laboratoire pharmaceutiques égyptien Pharco viennent d'annoncer l'arrivée prochaine de leur version « low cost » du sofosbuvir, l'antiviral à action direct indiqué dans le traitement de l'hépatite C. Les deux entités, qui avaient annoncé leur partenariat en avril 2016, se sont pour l'occasion associées avec le laboratoire argentin Elea Phoenix, qui s'est engagé à produire le ravidasvir qui sera distribué en association avec le Sofosbuvir directement produit par Farco.

Les 3 acteurs promettent un traitement en 12 semaines pour moins de 500 dollars (un peu plus de 400 euros) soit considérablement moins que les prix pratiqués par les autres firmes pharmaceutiques, qui vont de 4 900 euros au Chili à près de 10 000 euros au Chili, selon le DNDI. On estime que 3,5 millions de Sud Américains vivent avec le virus de l'hépatite C.

 


Source : lequotidiendumedecin.fr