Hausse des salaires, charges : un Ségur incomplet pour le privé non lucratif  Abonné

Par
Publié le 09/09/2020
Marie-Sophie Desaulle

Marie-Sophie Desaulle
Crédit photo : AFP

Présidente de la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs (FEHAP), Marie-Sophie Desaulle a égrené ce mercredi les manquements du Ségur de la santé pour les 680 ESPIC et 13 000 médecins du secteur.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte