Téléconsultation, garde téléphonique, vidéoconférences

Face au Covid-19, les généralistes belges déterminés... et amers  Abonné

Par
Benjamin Leclercq -
Publié le 20/03/2020
Alors que l’épidémie progresse, les médecins généralistes belges s’organisent pour sécuriser la première ligne. Si le sang-froid prime, la profession s’inquiète pour les confrères hospitaliers et en veut à sa ministre de tutelle, jugée trop dilettante dans la gestion de la crise.
En Belgique comme en France, la profession a critiqué la pénurie de masques

En Belgique comme en France, la profession a critiqué la pénurie de masques
Crédit photo : AFP

« Un gigantesque call center. » Voilà ce à quoi ressemble la médecine générale en Belgique selon le Dr Thomas Orban, président du Collège de médecine générale francophone belge. Depuis quelques jours, les praticiens n’exercent plus que par téléphone, avec un seul objectif : trier les patients pour préserver, le plus longtemps possible, des hôpitaux sous tension.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte