Editorial

Et s’il n’en reste aucun ?  Abonné

Publié le 22/09/2014

Pour que passe une loi, il lui faut quelques soutiens. Dire que ceux du grand texte en projet de Marisol Touraine s’effilochent gentiment est un peu exagéré : du côté des médecins en tout cas, ils ont littéralement fini d’exploser la semaine dernière.

Avec la défiance désormais affichée par les généralistes de MG-France, il ne se trouve plus une seule organisation, en ville ou à l’hôpital, pour croire en des jours meilleurs. Tour de force, la réforme annoncée a réussi à faire, contre elle, l’unanimité.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte