Données de santé 

En route vers l’ouverture maîtrisée  Abonné

Publié le 07/10/2013

Pierre-Louis Bras, inspecteur général des affaires sociales (IGAS), récemment nommé secrétaire général des ministères sociaux, a rendu à Marisol Touraine son rapport sur la gouvernance et l’utilisation des données de santé. Il recommande que les lots de données médico-administratives ne présentant aucun risque de réidentification soient communicables à tous (de façon payante lorsqu’il s’agit d’extractions ou de tableaux de bord) ou rendus publics (gratuitement) tandis que ceux présentant un risque fassent l’objet d’un accès restreint.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte