En premier recours, l’exercice libéral exclusif en recul  Abonné

Par
Publié le 07/07/2020
Médecine générale, pédiatrie, gynécologie : les médecins de première ligne délaissent l'exercice libéral exclusif au profit de l'exercice mixte et du salariat, illustre la dernière étude de la DREES (ministère de la Santé) sur la démographie. Une tendance que cherchent à accompagner les syndicats.

Est-ce le début de la fin pour la médecine libérale exclusive de premier recours ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte