Dépendance : la loi reportée à 2020, les associations s'impatientent

Par
Martin Dumas Primbault -
Publié le 18/12/2019

Crédit photo : S. Toubon

L'année 2019 vit ses derniers instants et le projet de loi sur la prise en charge de la dépendance se fait toujours attendre.

Promis par Agnès Buzyn et Emmanuel Macron « avant la fin de l'année 2019 », la présentation et le vote de la loi grand âge et autonomie ont été reportés à 2020. L'actualité sociale chargée occupe à plein temps l'exécutif.

Ce report inquiète les associations du secteur qui attendent avec impatience une solution au malaise persistant dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD).

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)