Cuba : les médecins « déserteurs » autorisés à rentrer au pays

Publié le 04/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

Les autorités cubaines ont annoncé ce 4 septembre qu’elles allaient permettre aux médecins ayant fait défection à l’étranger de revenir sans conditions, une mesure sans précédent pour cette catégorie professionnelle depuis l’avènement du régime castriste. À l’exception de certains opposants au régime communiste, les médecins et infirmiers exilés étaient les derniers à être frappés de restrictions au retour sur l’île. Ces médecins et infirmiers ayant déserté lors de missions internationales pourront également retrouver un poste équivalent à leur dernière affectation dans le système de santé cubain, a annoncé le ministère de la Santé dans un communiqué publié par les médias d’Etat. Ces nouvelles mesures concernent également les professionnels de santé qui ont émigré légalement depuis la réforme migratoire de 2013, qui avait assoupli les conditions de départ et de retour des Cubains.

Avec AFP

Source : lequotidiendumedecin.fr