Dossier

Comment les ordinaux réagissent après le réquisitoire de la Cour des comptes Abonné

Publié le 06/02/2020
Comment les ordinaux réagissent après le réquisitoire de la Cour des comptes


L’Ordre va-t-il affronter le désordre ? Malgré les efforts du Dr Patrick Bouet, le président du Conseil national, qui a organisé des conférences téléphoniques et diffusé des courriers en interne pour éteindre le feu, plusieurs élus comptent bien « secouer samedi le cocotier ordinal et chahuter samedi un conseil national en pleine panade », selon la formule du Dr Philippe Bécaud. « Moi, assure vertement le président du conseil départemental de l’Allier, j’ai le cul propre et je n’aurai pas peur de monter au créneau pour dénoncer les casseroles et les comportements…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte