Chez les spécialistes, un catalogue inachevé  Abonné

Publié le 26/02/2015

Réalisé dans un délai très court, le rapport d’étape sur la médecine spécialisée libérale, confié au Dr Yves Decalf, cardiologue (CSMF) propose des orientations générales et ne rentre pas dans le détail de leur éventuelle application.

Transversal, ce document souhaite une plus grande reconnaissance de « l’expertise efficace et rapide » des médecins spécialistes libéraux – 50 spécialités – peu visibles, et réclame davantage de moyens. « La médecine spécialisée peut permettre dans nombre de cas l’hospitalisation », précise le rapporteur en préambule.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte