Ce que va changer le projet de loi  Abonné

Publié le 29/03/2016

Selon l'exposé des motifs de l'article 44 sur la modernisation de la médecine du travail, l'accent est mis sur les postes à risques pour la santé et la sécurité du salarié (et celle des tiers évoluant dans l'environnement immédiat de travail).  

La visite médicale d'aptitude systématique à l'embauche serait supprimée pour les autres salariés et remplacée par une visite d'information et de prévention. Cette visite de prévention serait réalisée par l'équipe pluridisciplinaire (coordonnée et sous l'autorité du médecin du travail).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte