Marché du médicament

Biosimilaires : rôle clé de l'hôpital, percée timide en ville  Abonné

Par
Loan Tranthimy -
Publié le 19/09/2019
Les biosimilaires, prescrits principalement à l'hôpital, peinent à s'implanter en ville, démontre une étude. Une stratégie de prix bas à l'hôpital peut favoriser leur implantation indirecte sur le marché libéral.
Des traitements initiés ou modifiés à l'hôpital se poursuivent en ville

Des traitements initiés ou modifiés à l'hôpital se poursuivent en ville
Crédit photo : SEBASTIEN TOUBON

Pour réguler le poste du médicament, un des enjeux porte sur le déploiement des médicaments similaires – ces équivalents 20 à 30 % moins chers de médicaments biologiques (dont de nombreux vaccins, anticorps, hormones et facteurs de croissance), pouvant être commercialisés après l'expiration du brevet du produit de référence. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte