Benoît Blaes (SNJMG) : « A-t-on besoin du prestigieux palais des congrès pour se former ? »

Par
Sophie Martos -
Publié le 27/11/2019

Crédit photo : S. Toubon

Remplaçant non thésé à Paris, Benoît Blaes, 29 ans, vient d'être élu pour un an à la tête du Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG). Il succède au Dr Sayaka Oguchi. Très impliqué dans les questions d'indépendance, Benoît Blaes explique au « Quotidien » l'importance de faire profiter les jeunes professionnels d'une formation de qualité sans que cette dernière n'engage des frais excessifs, inutiles.

LE QUOTIDIEN : Quelles sont les priorités du syndicat ?

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?