Avant les affaires, la Sécu avait plombé Fillon   Abonné

Par
Publié le 27/04/2017

Crédité de 30 % des intentions de vote au lendemain de la primaire de la droite, François Fillon n'a obtenu finalement que 20 % des suffrages dimanche dernier, conduisant à son élimination. Si les accusations d'emplois fictifs expliquent largement ce retournement, la baisse de l'ancien premier Ministre avait commencé bien avant l'irruption des affaires, avec la vive polémique… autour de la Sécurité sociale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte