Au procès Mediator, la défense dénonce des « accusations injustes », verdict le 29 mars 2021

Par
Publié le 08/07/2020

Crédit photo : S.Toubon

Après 517 heures d'audience, le tribunal correctionnel de Paris a mis fin au procès hors normes du Mediator qui a démarré en septembre 2019. Présenté comme un antidiabétique mais largement prescrit comme coupe-faim, ce médicament a été utilisé par plus de cinq millions de personnes pendant les 33 ans de sa commercialisation, jusqu'à son retrait du marché en novembre 2009. Il est tenu pour responsable de graves lésions cardiaques et de nombreux décès.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)