Agnès Buzyn dévoile un plan d'actions pour la psychiatrie, préserve mais n'augmente pas les budgets

Par Coline Garré
Publié le 26/01/2018
- Mis à jour le 15/07/2019
PSY

PSY
Crédit photo : S. Toubon

La ministre de la Santé Agnès Buzyn s'est présentée comme la gardienne du budget de la psychiatrie, et s'est engagée à lancer une réflexion sur la rénovation de son modèle de financement. « La psychiatrie ne sera plus le parent pauvre : j'en fais une priorité de santé », a-t-elle déclaré ce 26 janvier, devant les psychiatres réunis au Congrès de l'Encéphale, en présentant un plan de 12 mesures, déclinées en quatre axes.

Le premier porte sur la formation des professionnels de la santé mentale, en lien avec la recherche et l'enseignement.  

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?