Dossier

Entretien avec le directeur général du LEEM

Philippe Lamoureux : « Globalement, les laboratoires pharmaceutiques ne sont pas inquiets » Abonné

Publié le 11/02/2019
Philippe Lamoureux : « Globalement, les laboratoires pharmaceutiques ne sont pas inquiets »

lamoureux
DR

LE QUOTIDIEN : Comment les laboratoires pharmaceutiques se sont-ils préparés au no deal  ? PHILIPPE LAMOUREUX : Depuis plusieurs mois, les laboratoires se sont mis en situation pour répondre à un « hard Brexit » à court et moyen terme. En lien avec la Commission européenne et les autorités sanitaires comme l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), la majorité des entreprises ont dû prendre des mesures pour s’adapter après la sortie du Royaume-Uni de l’Europe. Ils ont procédé au transfert des autorisations de mise sur le…

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte