Liens d'intérêts : un pas supplémentaire vers la transparence  Abonné

Publié le 09/01/2017

Jusqu'à présent, la législation relative aux liens d'intérêts entre les professionnels de santé et l'industrie pharmaceutique se limitait à la publication, à partir de 10 euros, des « hospitalités » (billets de train ou d'avion, chambres d'hôtel, repas, etc.) sur le site gouvernemental transparence.sante.gouv.fr. Un décret publié fin décembre élargit cette obligation, à partir du 1er avril, à l'ensemble des conventions ou contrats entre ces deux parties. 

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte