Vincent Lambert : la justice nomme les trois médecins chargés de l'expertise indépendante

Par
Coline Garré -
Publié le 03/05/2018

Un collège de trois médecins experts a été nommé ce 2 mai pour déterminer d'ici un mois si « le tableau clinique » de Vincent Lambert, hospitalisé dans un état végétatif au CHU de Reims, a évolué depuis 2014, date de la dernière expertise indépendante, a annoncé le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne (Marne).

« L'ordonnance portant sur la désignation du collège d'experts a été prise et les experts doivent déposer leur rapport d'ici un mois », a déclaré le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne.

Ces trois médecins, qualifiés en neurologie ou en médecine physique et de réadaptation, ont été désignés par le président de cette juridiction. Celle-ci avait été saisie d'un recours par les parents de Vincent Lambert, qui avait de facto suspendu l'application de la décision d'arrêt de l'hydratation et de la nutrition artificielles prise par le Dr Vincent Sanchez, à l'issue d'une quatrième expertise collégiale. 

En 2014, les Prs Marie-Germaine Bousser, Jacques Luauté, et Lionel Naccache, estimaient que les résultats des explorations cérébrales structurales et fonctionnelles étaient « compatibles avec un état végétatif » ; que les lésions avaient un caractère irréversible ; et que le pronostic clinique était mauvais. Les trois nouveaux experts devront se prononcer sur une éventuelle évolution de l'état de santé du patient, une thèse que défendent les parents, un frère et une sœur. Ces derniers, estimant que Vincent Lambert n'est pas en état végétatif, mais handicapé, demandent qu’il soit pris en charge dans un établissement spécialisé.  

Après la remise de l'expertise, le tribunal administratif devra décider, au cours d'une nouvelle audience, de confirmer ou d'annuler la décision du CHU d'arrêter les traitements.


Source : lequotidiendumedecin.fr